Loading...
Entreprise Adaptée2018-05-25T16:04:43+00:00

Byron Bay Communication,
une Entreprise Adaptée à Lyon

Notre philosophie

Byron Bay, c’est bien plus qu’une agence de communication.
À Byron Bay, nous avons la certitude que l’économie de croissance peut se conjuguer avec un modèle durable et inclusif de responsabilité sociale et sociétale.
C’est un état d’esprit, avec des valeurs fortes partagées par tous les collaborateurs, qui nous engage auprès de nos clients.
Nous confier votre projet, au-delà de l’assurance de bénéficier d’un travail de qualité avec une équipe créative, c’est donner du sens à ce que vous faites.

Byron Bay a choisi de s’engager en tant qu’agence de communication sociale et solidaire en devenant une Entreprise Adaptée, qui emploie au minimum 80% de salariés graphistes, webdesigners… en situation de handicap : son agrément d’Entreprise Adaptée a été délivré par la Direccte de Lyon le 1er octobre 2014.

Pourquoi avoir recours à une Entreprise Adaptée ?

Réduisez votre contribution AGEFIPH ou FIPHFP grâce à Byron Bay

Grâce à notre agrément d’entreprise adaptée, travailler avec nous vous permet de réduire votre contribution (appelée aussi taxe) AGEFIPH ou FIPHFP.
En effet, grâce à notre collaboration, vous vous acquittez partiellement de l’OETH (Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapés), et cela, à chaque contrat de prestation confié.

Par exemple, 10 000 € de facturation pour la création de supports de communication réduisent de 2 000 € à 3 000 € votre contribution AGEFIPH ou FIPHFP, soit l’équivalent de 20% à 30% du montant total.

Devenez acteur de l’économie sociale et solidaire

En travaillant avec Byron Bay, vous contribuez à l’emploi de personnes en situation de handicap et vous vous inscrivez dans une démarche citoyenne pour l’égalité des chances et le respect des différences.

Rappel de la loi sur le handicap

Depuis 1987, les entreprises et organismes publics ou privés de plus de 20 salariés ont l’obligation d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées, faute de quoi elles doivent payer une contribution à l’Agefiph ou au Fiphfp. Depuis 2005, ces mesures ont été renforcées et les pénalités rendues plus sévères et peuvent aller jusqu’à 1500 fois les SMIC horaire par salarié manquant.

Comment répondre à cette obligation ?

Pour répondre à cette obligation, les entreprises peuvent entre autres :

  • embaucher directement des personnes entrant dans le périmètre de la loi ;
  • prendre des personnes handicapées en stage de formation professionnelle, d’une durée minimum de 150 heures, dans la limite de 2% des effectifs globaux ;
  • sous-traiter des prestations de service aux entreprises faisant partie du secteur protégé, dont les entreprises adaptées, dans la limite de 50% de leurs obligations.
Accessibilité